Evénements

Conférence du 24/11/2009

Intervention de Jules Fainzang, témoin rescapé du camp d'auschwitz, devant les élèves des lycées Marcelin Berthelot, d'Arsonval et Condorcet.

Avec beaucoup d'émotion, Jules Fainzang, qui a été déporté à l'age de 20 ans, raconte la Shoah telle qu'il l'a vécu.

Voir le film

Conférence du 16/11/2009

Le 16 novembre 2009, maître Bernard Jouanneau, président de l'association Mémoire 2000 à donné la première des conférences que l'ACJM a mis en place avec lui et les professeurs des classes effectuant le voyage du 29 novembre 2009.

Cette conférence était destinée à présenter aux élèves le négationnisme et à évoquer ses différentes formes, afin que les auditeurs puissent s'en faire une idée bien précise. Formidable orateur, monsieur Jouanneau a tenu les élèves des trois lycées en haleine pendant 1h30, avant de répondre aux différentes questions qui lui ont été posées.

Voir la conférence de B. Jouanneau.

collectif Van

Le dimanche 26 avril 2009 de 10h à 20h, le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]* organise, sur le Parvis de Notre-Dame de Paris, sa 5ème journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation.
 
Quatre nouveaux soutiens de marque s’associent cette année à cette manifestation : L'Arche [le mensuel du judaïsme français] ; l'Association des droits de l’Homme de Turquie [IHD] - association de Turquie qui cautionne avec courage et pour la première fois une association issue de la diaspora arménienne - ; l'Institut Assyro-Chaldéen-Syriaque [IACS] et SOS Racisme.
 
Ces associations rejoignent ainsi AIRCRIGE, le Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda [CPCR], le Collectif Urgence Darfour, la Communauté Rwandaise de France [CRF], Ibuka France, Mémorial 98, le Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme [MPCT] et Vigilance Soudan, associations déjà présentes lors de précédentes opérations* dédiées au génocide en cours au Darfour, à la Shoah, au génocide des Tutsi et au génocide des Arméniens.

Lire la suite : collectif Van

Germaine Tillion

Germaine Tillion , ethnographe, résistante,  est décédée à presque 101 ans le 19 avril 2008

Pour l’honorer et rendre hommage à cette vie extra-ordinaire et exemplaire, j’ai souhaité faire entendre en lecture une partie (oh une toute petite partie) de ses écrits J’ai choisi à travers son intelligence rare, de la suivre via ses questionnements, ses besoins de compréhension sur la période de la seconde guerre mondiale et donc sur :
La résistance . L’engagement pourquoi, comment ?
La déportation à Ravensbrück
Le procès des criminels de Ravensbrück à Hambourg en 1946 , procès auquel elle assista , désignée par ses camarades pour être leur témoin .
 Quelle place pour la justice face à de tels bourreaux ?

Cette lecture a déjà été faite l’an dernier lors des hommages de la Ville de Saint-Maur lors du Centenaire de Germaine Tillion. C’est à la suite de cette représentation que j’ai eu l’extrême honneur d’être choisie pour être sa voix et dire ses textes à ses obsèques officielles en présence du Président de La République.

Ce 7 Novembre 2008 la médiathèque de Saint-Maur portera officiellement le nom de Germaine Tillion .

J’aimerais vous faire partager mon admiration,  mon bonheur et mon respect face à ses mots, et je vous donne rendez-vous

VENDREDI 7 NOVEMBRE 2008 à 21H00
Théâtre du Rond-Point Liberté
Salle Radiguet
Rue de la Liberté
Saint-Maur
01 48 89 99 10

Où je lirai ces textes en compagnie de 2 autres comédiennes Chantal Dupuy et Alexandra Royan